Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 7 avril dernier, des riverains s'en sont pris au maire sur le nombre d'étages du futur ilmmeuble de bureaux jouxtant le nouveau conservatoire.

Mais d'où est née cette polémique ?

Le journal Les échos (Article d'Alain Piffaretti Les Echos 20/05/2015 évoquant un seul étage de bureaux) aurait-il créé de toute pièce la polémique sur le nombre d'étages dédiés aux bureaux des services de l'action sociale de la Mairie de Paris ?

Que dit le projet : "...conservatoire de même surface surplombé de deux niveaux de locaux administratifs qui représentent au total 2300 m2 hors oeuvre...".

En français dans le texte, cela veut dire un batiment comportant 2300 m² de bureaux, plus haut de deux étages que le conservatoire. Ce dernier comportant quatre étages, l'immeuble de bureaux en comporterait six, à moins que le projet soit révisé à la baisse d'ici le dépôt du permis de construire prévu en juillet 2016.

 

Sur la maquette présentée le 7 avril 2016 aux riverains, on constate que le dernier étage de l'immeuble de bureaux est plus étroit laissant une vaste terrasse qui selon le cabinet d'architecte présent sera couverte de terre et plantée.

 

 

A lire ci-après le projet de délibération des Affaires culturelles de la Mairie de Paris :

 

" Direction du Patrimoine et de l’Architecture

Direction des Affaires Culturelles

2015 DPA 39 – Conservatoire 2, impasse Vandal (14e) - Construction - autorisation à la Maire de Paris de lancer les marchés de maîtrise d'oeuvre et de prestations intellectuelles de l’opération et les autorisations administratives.

Projet de délibération

Exposé des motifs

Mesdames, Messieurs,

Conçu pour 800 élèves, le conservatoire Darius Milhaud atteint un taux de saturation problématique : pour pouvoir accueillir les élèves inscrits (plus de 1 300), l’activité de l’établissement est répartie sur 5 sites ce qui entraîne d’importants problèmes de fonctionnement et de surcoût (multiplication des personnels d’accueil notamment).

Enfin, la capacité de l’auditorium (65 places) est très insuffisante : l’accueil des parents est fortement limité, ce qui compromet l’organisation de spectacles dans les murs du conservatoire.

La parcelle, propriété de la ville de Paris, située au 2 impasse Vandal, a été libérée à la suite de la reconstruction du groupe scolaire Alain Fournier. Elle offre donc une nouvelle opportunité foncière d’environ 6000 m² constructibles, soit une surface permettant d’envisager la construction neuve d’un conservatoire.

La construction du nouveau conservatoire du 14ème arrondissement répond donc à quatre objectifs :

- Accroître l’offre et l’accès à l’enseignement artistique,

- Disposer de moyens matériels nécessaires pour que les nouvelles propositions pédagogiques (pratiques collectives, offre de disciplines diversifiée) puissent se mettre en oeuvre dans des conditions optimales,

- Disposer d’un « grand studio » ouvert sur le territoire,

- Approfondir la démarche d’ouverture sur son environnement initiée par le Conservatoire.

 

Au regard de la possibilité offerte par la constructibilité de la parcelle, l’opération peut être envisagée selon deux scénarii :

le premier scénario développe un conservatoire de 3800 m2 hors oeuvre ;

le second scénario propose un conservatoire de même surface surplombé de deux niveaux de locaux administratifs qui représentent au total 2300 m2 hors oeuvre compte tenu des possibilités constructives de la parcelle existante. Ce type de locaux permettrait de recevoir du public.

 

La surface totale construite est estimée à environ 3800 m2 S.H.O. dans le premier scénario ou 6100 m2 S.H.O. dans le second scénario.

Dans les deux scénarii, l’emprise concernée dégagera un espace au sol d’environ 450 m2 qui pourra être affecté au groupe scolaire voisin afin d’agrandir la cour de cet équipement, nécessaire pour son bon fonctionnement.

Cette intervention nécessitera la libération du site occupé actuellement par un bâtiment utilisé par l’association Carrefour 14. Cette association doit intégrer son site définitif dans l’emprise Broussais fin 2015.

Les études de maîtrise d’oeuvre sont programmées pour être réalisées de novembre 2015 à octobre 2016.

Les travaux sont envisagés de septembre 2017 à mars 2019, soit une durée de chantier de 18 mois. L’ouverture du conservatoire est prévue en à l’été 2019.

Le montant des travaux du conservatoire seul (scénario 1) s’élève à 9.375 M€ H.T. pour un coût global de l’opération estimé à 15 M€ T.T.C., en valeur finale estimée hors avance. Le montant des travaux du conservatoire avec locaux administratifs (scénario 2) s’élève à 13.86 M€ H.T. pour un coût global de l’opération estimé à 22 M€ T.T.C., en valeur finale estimée hors avance.

L’avance forfaitaire fera l’objet d’un titre de recette pour remboursement.

S’agissant d’une construction neuve, la procédure de désignation de l’équipe de maîtrise d’oeuvre la plus adaptée sera un Concours Restreint avec deux scénarii.

A l’issue du jury de concours d’architecture, une délibération spécifique sera présentée au Conseil de Paris. Elle portera sur l’autorisation donnée à la Maire de Paris de signer le marché de maîtrise d’oeuvre sur la base du scénario retenu.

Dans le respect des réglementations applicables et notamment du Code des Marchés Publics, compte tenu de la validation des procédures et attributions par la Commission d’Appel d’Offres, je vous propose de m’autoriser à lancer les marchés de maîtrise d’oeuvre et de prestations intellectuelles.

Par ailleurs, la délivrance des autorisations administratives préalables à l’exécution des travaux (permis de construire, permis de démolir et autorisations administratives requises) est nécessaire pour cette opération.

J’ai donc l’honneur de demander à votre Assemblée :

de m’autoriser à lancer les marchés de maîtrise d’oeuvre et de prestations intellectuelles.

de m’autoriser à déposer les demandes d’autorisations administratives d’imputer la dépense correspondante aux chapitres 20 et 23, natures 2031, 2313 et 238, rubrique 311, missions 40000-99-080 du Budget d’Investissement de la Ville de Paris, exercices 2015 et ultérieurs, sous réserve des décisions de financement.

de constater une recette correspondant au remboursement de l’avance au chapitre 041, article 238, rubrique 311 du budget d’investissement de la Ville de Paris, exercice 2015 et ultérieurs.

Je vous prie Mesdames, Messieurs, de bien vouloir en délibérer.

La Maire de Paris"

 

PowerPoint de la réunion :

http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/document?id=19874&id_attribute=100

 

Source :

file:///C:/Users/MIROIR/Downloads/DPA-39-nouveau-conservatoire-dans-le-14e.pdf

file:///C:/Users/MIROIR/Downloads/DPA_70.PDF

file:///C:/Users/MIROIR/Downloads/InfoMag32_WEB.pdf

Maquette nouveau conservatoire impasse Vandal

Maquette nouveau conservatoire impasse Vandal

Tag(s) : #Aménagements urbains, #Musique et danse

Partager cet article

Repost 0